Spéléologie

DEFINITION :

La spéléologie (du grec ‘σπηλαιοv’=’spelaion’ pour grotte et ‘λόγος’=’logos’ pour raison, science) est l’activité qui consiste à repérer, explorer, étudier, cartographier et visiter les cavités souterraines, puis à partager ses connaissances. Celui qui pratique ainsi est appelé un spéléologue.La spéléologie est donc une activité à multiples facettes : scientifique, sportive, technique, contemplative. Elle se pratique principalement dans les régions karstiques. Cependant les spéléologues s’intéressent aussi aux cavités tectoniques, volcaniques (tubes de lave), glaciaires et anthropiques (carrières souterraines, habitats troglodytes, souterrains…).Contrairement à l’acception anglo-saxonne du mot « speleology » qui désigne des activités principalement scientifiques, la spéléologie au sens francophone recouvre aussi bien les activités sportives, de loisir, voire de tourisme que les activités scientifiques et d’exploration.

Cependant certains puristes préfèrent employer le terme de « spéléiste », voire celui de « touriste », pour désigner les seuls adeptes du sport (« caving » ou « spelunking » en anglais), ou du loisir.

Plus récemment, les visites à tendance sportive, de cavités pas ou peu aménagées, organisées à but lucratif, sont désignées par les mots anglais trekking ou safari, par analogie avec la randonnée ou la chasse.

La spéléologie se pratique également en milieu aquatique. Lorsqu’il est totalement immergé, le spéléologue est alors appelé ‘spéléoplongeur’ ou ‘spéléonaute’.

Il n’est pas indispensable de pénétrer sous terre pour apporter une contribution utile à la spéléologie, dans ses aspects scientifiques, sportifs, techniques ou associatifs.

Ainsi, la descente de canyon relève de techniques et d’activités proches de la spéléologie. La Fédération française de spéléologie compte d’ailleurs de plus en plus d’adeptes de la descente de canyon.

Par contre, les adeptes de la grimpe d’arbres et les randonneurs en milieu karstique ne sont pas considérés comme spéléologues.

DESCRIPTION :

La spéléologie est l’activité qui consiste à repérer, explorer, étudier, cartographier et visiter les grottes, puis à partager ses connaissances. Celui qui pratique ainsi est appelé un spéléologue. La spéléologie est donc une activité à multiples facettes : scientifique, sportive, technique, contemplative. Elle se pratique principalement en milieu sec. La spéléologie se pratique également en milieu aquatique.

Pour voir des topos de spéléos vous pouvez aller sur : http://www.clubesb.be/coin/cointb.htm ou http://www.speleologie.free.fr/.

LES ORIGINES :

Si l’on excepte la préhistoire, pour laquelle existent de nombreux témoins de la présence humaine dans les cavernes (bijoux, gravures, ossements, outils, peintures), les premières traces d’une activité que l’on nommera, plus tard, spéléologie datent du XIIIème siècle et plus précisément de 1213, en Autriche. Ces investigations souterraines semblent rester peu courantes, jusqu’au XVIème siècle, période où se multiplient les premiers récits d’explorations souterraines, et les premières théories plus ou moins fantaisistes. Au cours du XVIIIème siècle, le monde des cavernes devient à la mode : fêtes et offices religieux sont organisés dans des grottes d’accès facile.

Un premier record de profondeur est établi à – 136 m.

Avec le XIXème siècle, l’exploration des cavités se développe et leur étude se diversifie en intégrant différentes disciplines scientifiques (hydrologie, géologie, paléontologie,…).

En 1840, la cote de -320 m est atteinte.

En 1890, le mot “spelaelogie” est inventé.

Il deviendra ensuite, par souci de simplification, SPELEOLOGIE.

LA TECHNIQUE :

Donc on utilise le rappel, le ramping et des descentes et des montées en échelles de cordes.

MATERIEL :

Le matériel individuel :

  • Une combi de spéléo
  • un baudrier
  • un huit
  • un casque
  • une lampe frontale.

Le matériel collectif.

  • une corde
  • un sac
  • une échelle spéléo
  • des bidons étanches
  • des lampes frontales de réserve

LES ENFANTS :

Des enfants dés 5 ou 6 ans peuvent, dans des grottes faciles, découvrir la spéléo. Les conditions suivantes doivent être remplies :

  • encadrement suffisant : environ 1 parent par enfant.
  • l’enfant doit en avoir envie.
  • l’enfant doit comprendre qu’il doit impérativement suivre les consignes
  • il faut prévoir des arrêts de la nourriture et des boissons en suffisance
  • ne pas surestimer leur capacité physique

ENCADREMENT :

Toutes les techniques de cette activité ne s’improvisent pas, elles demandent une bonne maîtrise. Le parcours spéléo est un terrain d’aventure, les conditions peuvent changer rapidement. Confrontée à des problèmes techniques inconnus en spéléo, une personne néophyte, ignorant tout de l’activité doit absolument être encadrée dans ses premiers pas. Il est fortement recommandé d’engager un professionnel. Ils sont au fait des conditions des parcours spéléo et ils sauront vous proposer les meilleurs itinéraires adaptés à votre niveau, ils vous feront découvrir tous les secrets de cette activité.

LE SAVOIR VIVRE :

Il faut respecter le code de déontologie de l’UBS (union belge de spéléologie). Voir le site suivant : http://www.speleo.be/ubs/index.php?option=com_content&task=view&id=19&Itemid=79

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *