Expedition Mont Blanc … 7 et 8 septembre 1996

 

Dans quelques semaines, certains d’entre nous partiront a la conquete du plus haut sommet d’Europe: le Mont Blanc 4807 metres. Pour cela, nous attendrons une méteo favorable.

Les membres de la cordée:

  • Thierry Carette
  • Benedicte Caijseele
  • Laurent Claes
  • Dominique Lestienne
  • Philippe Nuyt
  • Nadine Rouge

Programme de l’expédition

  • Nous utiliserons la voie normale passant par l’aiguille du goûter.

 

  • Samedi matin: Bellevue (1850 m) par le téléphérique pris aux houchesNid d’aigle (2372m) par le tramway du mont-blancRefuge de Tête Rousse (3167 m) : 2h30 de marche

    Refuge de l’aiguille du goûter (3819 m) : 2h30 de marche

     

  • Samedi soir : bivouac sous tente au pied du refuge lever à 3h30 dimanche.
  • Dimanche matin: départ vers 4 heuresDu refuge au Dôme du Goûter : 2h30Refuge Vallot (4362) : 1h (refuge de secours en cas de problèmes)

    Arrête des Bosses : 1h30 et … 4807 mètres … the top of europe !

     

  • Retour par l’aiguille du goûter ou par le refuge des grands Mulets (3050 m) et le plan de l’aiguille.

Après notre retour

Récit de nos exploits

Après une nuit passée sous tente aux bûets (12 km de Chamonix et déjà 0° !), nous attrapons seulement le tramway du Mont-Blanc de 14h15 Nous avons ensuite grimpé dans la rocaille jusqu’au refuge de Tête Rousse ou la neige commence à apparaître. Vu l’heure tardive et la fatigue de certains, nous bivouacons à cet endroit. La nuit, des températures de l’ordre de -15 nous attendaient. Que seras-ce plus haut …

Bivouac Tête Rousse Dimanche matin, après une nuit très agitée : des vents de plus de 90 km/heure et les températures précitées , nous devons nous séparer: Nadine à des problèmes avec ses coques et Dominique n’est pas encore bien retapé de sa semaine de maladie précédente. Philippe n’abandonne pas sa compagne. Nous ne sommes plus que trois … Nous traversons le grand couloir (passage réputé très dangereux) et escaladons alors les rochers qui vont nous mener au refuge du Goûter L’assencscion fût assez difficile vu le poids de notre matériel (plus de 20 kg par personne). Nous voilà à 3800 mètres et l’altitude commence à se faire sentir: premiers maux de crâne et nausées pour Thierry. Nous plantons finalemnt notre tente au col du goûter, isolés de tous à près de 3900 mètres. Lundi, vers 2 heures du matin: lever et préparation du matériel. Nous partirons à 3 heures du matin pour gravir le Dôme du Goûter et rejoindre ensuite le refuge Vallot. Là, pause de deux heures, le temps de se réchauffer pour effectuer la dernière ligne droite vers le sommet. Nous sommes déjà à 4361 mètres. La dernière partie est constituée d’une succession d’arrêtes qu’il faudra passer avec beaucoup d’attention. Pour rejoindre finalement le sommet tant convoité. Nous voici arrivés, sommet conquis.

La descente commence et vite le brouillard nous rejoint. Nous prenons encore du retard et arrivons au refuge du Goûter vers 15 heures … trop tard pour reprendre le tramway du Montenvers. Nous nous préparons à repasser une nuit sous tente, lorsque un nouvel ami nous propose de l’accompagner … en hélicoptère afin de pouvoir redescendre plus vite dans la vallée moyennant une légère participation. Voilà comment se termina notre mini-trip au sommet de l’Europe.

 

 

Notre adresse :

Terre de Feu

Schransdreef, 117

3090 Overijse

Tél, Fax, Rép : 32-2/245.17.80

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *