Du sport extrême en famille pour les vacances

Si la plupart des vacanciers sont plutôt farniente, pieds en éventail à la plage, d’autres préfèrent un séjour qui déménage. C’est le cas de plusieurs amis originaire de Walhain et de Mont-St-Guibert, tous passionnés de sports extrêmes.

Ensemble, ils ont fondé, il y a quelques années, l’ASBL Terre de feu qui met sur pied des journées d’aventure au programme original : canyoning, rafting, spéléo, Via ferrata. Cette année, cinq familles, soit 18 enfants et 10 adultes prendront, en août, la direction de Breil-sur-Roya, une ville située dans l’arrière-pays niçois à 30km de la Médittéranée.

Du sport d’aventure en mode artisanal

Tous les jours, une activité extrême est donc prévue pour les parents mais aussi pour les enfants. (Voir cadrée ci-dessous) Des vacances originales mais qui présentent certains risques. « Cela fait 20 ans que nous pratiquons ces sports extrêmes un peu partout, nous sommes aguerris. On travaille avec du bon matériel et nous avons surtout beaucoup d’expérience », précise Laurent Claes, membre de l’ASBL Terre de feu.

« Nous installons notre matériel nous-même de manière temporaire sur les différents sites et en fonction des lieux. Pour le death-ride par exemple. C’est un peu le sport d’aventure façon artisanale, c’est ce qui fait notre particularité et c’est une merveilleuse manière de le pratiquer »

Du canyoning dès l’âge de 6 ans

« Le canyoning est de loin l’activité que je préfère », raconte Fleur Moens, 40 ans, « on peut se promener, escalader, nager,… on peut le faire dès l’âge de 6 ans » Cette maman de trois enfants est parée pour son prochain voyage qui l’emmènera dans les paysages magnifiques de l’arrière-pays niçois. « Nous partons avec nos 3 enfants depuis près de 10 ans. Les enfants ne veulent rien d’autre comme vacances, ils adorent. »

Cette année encore, Alexia (13 ans) et Charline (10 ans) pratiqueront le canyoning, le rafting et la via ferrata. Lancelot (4 ans) goûtera, lui, à ces activités sur des sites plus tranquilles.

Article L’avenir BW

Cristel JOIRIS – L’avenir BW, 2 juillet 2012

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *